Des décisions qui coulent de source

Parsifal

EDF - DTG (2000-2010)

Optimisation de la gestion hydraulique des barrages

Contexte

    Développés par des économistes et des informaticiens d’EDF, les algorithmes de PARSIFAL permettent de simuler et d’optimiser l’utilisation des ressources hydrauliques dans un réseau de production (hydro-électrique et thermique).

Méthode

    PARSIFAL permet
    • de représenter le modèle sous forme d’un réseau. Chaque type d’usine possède son propre graphisme, assorti des données essentielles,
    • de visualiser pendant le calcul l’évolution des différentes variables choisies par l’utilisateur. Cette visualisation s’effectue à la fois par des courbes d’évolution et par la mise à jour dynamique des variables et dessins du modèle : les lacs se remplissent et se vident, les thermomètres indiquent le coefficient d’utilisation des usines…
    • de produire tous documents imprimables nécessaires.

    L’interface de PARSIFAL a été développée par Diadème il y a une quinzaine d’année. Or les environnements de développement et d’exécution ont grandement évolué depuis cette époque.

Bilan

    • Le logiciel est constitué d’une interface écrite par Diadème en langage C et d’un noyau de calcul écrit par l’EDF en FORTRAN dans les années 1980 et 1990 ;
    • Depuis cette époque, EDF a fait diverger deux versions de cet outil ;
    • Diadème a assisté EDF pour faire la synthèse des deux développements en un seul exécutable, au moyen d’outils de gestion de version ;
    • Par ailleurs, l’EDF a souhaité remplacé son noyau de calcul par un noyau de calcul OpenSource et a chargé Diadème de procéder à cette opération, dans un environnement multilangages, puisque ce noyau est cette fois écrit en C++ ;
    • Enfin, Diadème a assisté l’EDF pour moderniser son code, qui est maintenant assuré de fonctionner sous Windows 7, et pour ajouter quelques nouvelles fonctionnalités qui faisaient défaut.