Des décisions qui coulent de source

Coût incrémental

SFR (2006)

Etude du coût incrémental (OPEX et CAPEX) d'une augmentation future de trafic

Contexte

    SFR a besoin d'estimer le coût (CAPEX + OPEX) de l'accroissement de capacité technique nécessaire à un surcroît de volume d’usage sous l’hypothèse que la capacité existante est saturée, en tenant compte de l'affectation des coûts indirects.

    Elle a confié à DIADEME le développement d'un modèle de coût incrémental utilisant l'environnement de modélisation ECOVAL.

    Le principe général de calcul du coût consiste à partir d’une situation initiale connue en terme de trafic réel et de parc et configuration des éléments réseaux et de déterminer, pour une cible de trafic :
  • les ressources réseaux à ajouter,
  • les CAPEX et OPEX incrémentaux pour écouler ce trafic supplémentaire,
  • l’EBIT incrémental.

Méthode

    La démarche menée par DIADEME a consisté à :
  • établir la liste des domaines (accès, transmission etc.) à prendre en compte,
  • affecter les éléments d’architecture utilisés par ces domaines (en différentiant zones UMTS et zones non UMTS),
  • vérifier la disponibilité des montant OPEX/CAPEX au niveau détail de ces éléments,
  • lister les éléments indirects à répartir par le modèle (soit parce qu'ils ne sont pas connus comptablement soit parce qu'ils sont multi-produits),
  • proposer des clés de répartition des OPEX et CAPEX de chacun de ces éléments indirects,
  • créer un modèle ECOVAL au bon niveau de granularité,
  • vérifier la cohérence du modèle (le total des coûts des usages recoupe le total des coûts des éléments d’architecture).

Bilan

    La modélisation réalisée avec ECOVAL va ouvrir de nouvelles possibilités à SFR :
  • raccourcir notablement le temps de cycle de recalcul d’un business plan, en fonction d’hypothèses volumiques revues.
  • étudier quel mix d’équipements mettre en place en termes de CAPEX et d'OPEX pour arriver à un coût donné en € par Erlang ou en € par mn.
  • actualiser trimestriellement les plans d’investissements en fonction des chiffres réels,
  • instruire les analyses de nouvelle offre en fonction de la surcapacité.