Des décisions qui coulent de source

IRRISCOPE

Ministère de l'Ecologie, pour les MISE (2002-2007)

Gestion quantitative de la ressource en eau et des autorisations au titre de la loi sur l'eau

Contexte

    Les MISE (Missions Inter-Services de l'Eau) gèrent les autorisations d'irriguer. L'augmentation des besoins en eau, conjuguée avec la raréfaction de la ressource a amené le MEDD (Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable) à les doter d'un outil permettant de préparer des arbitrages :
  • recenser les milieux hydrauliques (rivières, nappes, réservoirs, réseaux, îlots d’irrigation), des usagers de ces milieux (publics, associatifs ou privés), les flux d’eau entre milieux,
  • gérer les autorisations délivrées annuellement relativement à chaque type de flux (procédure mandataire),
  • produire tous les documents nécessaires à une bonne gestion des prélèvements (registres pour les agriculteurs, synthèse et bilans sur les sollicitations de chaque milieu et bassin versant).

Méthode

    DIADEME a développé la base de données IRRISCOPE en architecture Client/Serveur grâce à :
  • un serveur base de données Sybase ASA,
  • une interface conviviale développée sous Microsoft Access et les outils de MapInfo,
  • l’interconnexion avec le serveur ARCHE (sous SYBASE ASE) permet de partager la définition des usagers avec les autres applications de la DDAF,
  • L’interconnexion avec la « GéoBase » (référentiel cartographique de la DDAF permet de partager les informations géographiques (outils développés autour de MapInfo).

Bilan

    IRRISCOPE est aujourd’hui utilisé par les MISE 40 et 47 et sa mise en place est en cours dans 5 autres départements. Plusieurs autres départements s’intéressent à la démarche.

    Une passerelle d’échange avec l’Agence de l’Eau Adour-Garonne a été développée. Elle a été l’occasion de définir un premier format d’échange sur les points de prélèvements, en attendant le futur format d’échange qui sera proposé par le Sandre.

    Chaque département peut configurer le fonctionnement d’IRRISCOPE à l’aide de fichiers au format XML.